Dans la restauration rapide, la mise en place du tri des déchets se fait attendre

Zero Waste France

Source : Zero Waste France

Les Fast-food : on les côtoie, on les voit, on y va (ou pas !). Dans tous les cas, ils sont là, bien implantés, où que l’on habite, en campagne ou en ville. Tels des arbres, ils s’érigent bien fièrement. Hé oui, je parle bien là de  Mc Donald, KFC, Burger King ou encore Quick !

Alors, allons-nous parler de leur succulence, de leur dernière offre alléchante ou bien de leur empreinte écologique ?

Consommation fast mais tri des déchets absent

Pour commencer, 115 tonnes par jour soit 1 kg par seconde, c’est l’estimation de la quantité de déchets d’emballages rejetée par la plus grande chaine de fast foods. Plus révoltant encore que ce chiffre, c’est l’absence de tri de ces déchets.

En effet, des membres de l’association Zero Waste France ont enquêté entre juillet et septembre 2017 sur le tri des déchets dans les trois chaînes de restauration McDonald’s, Quick/Burger King et KFC. Le bilan est sans équivoque : sur 122 restaurants visités, seuls 5 pratiquaient le tri. Pour rappel, il y 1285 établissements McDonald’s, 211 KFC, 300 Quick et 100 Burger King.

Pourtant, la réglementation française leur impose ce procédé depuis 1 an et demi déjà et le décret du 10 mars 2016. Ces « producteurs et détenteurs de déchets non-ménagers » au-delà d’un certain volume, ils sont parfaitement tenus de trier leurs déchets recyclables.
Une solution pour les déchets générés en salle serait de proposer des bacs de tri sélectif à la clientèle, comme c’est le cas en Allemagne ou en Belgique chez les mêmes chaînes de restaurations. Ainsi, composés majoritairement de carton, de papier et de plastiques, ces emballages pourraient être recyclés.

Emballages de Fast-food : une fin de vie coûteuse

Actuellement, les emballages de Fast-food sont incinérés. Or, le coût de l’incinération de ces milliers de tonnes s’élève, chaque année un peu plus, telle une fumée épaisse dans nos finances publiques. Un prix élevé qui épuise nos ressources non renouvelables et produit du CO².

Alors, on fait quoi ?

Une action simple et rapide est à notre portée de mains : exiger du tri chez ces franchises et signer la pétition de Zéro Waste France :  https://www.change.org/p/pour-le-tri-des-d%C3%A9chets-dans-tous-les-fast-foods-letripartout

Près de 10 000 personnes l’ont déjà fait !

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site : http://www.letripartout.org/ !

AUTEURS : L'équipe

1 commentaire sur « Dans la restauration rapide, la mise en place du tri des déchets se fait attendre »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *